fileadmin/user_upload/pastille-rouge.png,405,390,Eutrophisation,,
fileadmin/user_upload/Zoom_Eutrophisation.png,fileadmin/user_upload/entrophisation.png,
fileadmin/user_upload/pastille-rouge.png,270,260,Assainissement non-collectif,,
fileadmin/user_upload/ZoomAssaiNonCol.png,fileadmin/user_upload/assainissement-non-collectif.png,
fileadmin/user_upload/pastille-rouge.png,535,310,Assainissement collectif,right,
fileadmin/user_upload/ZooomAssaiCol.png,fileadmin/user_upload/assainissement-collectif.png,
fileadmin/user_upload/bg4.png
e64a19

Découvrir les pollutions de l'eau

La pollution peut être d’origine naturelle ou d’origine anthropique, c’est-à-dire conséquente à l’activité humaine. Aujourd’hui, c’est la pollution d’origine anthropique qui cause le plus de dégât à notre environnement. La plupart du temps, elle est liée aux différents usages de l’eau qui provoquent une dégradation physique, chimique, biologique ou bactériologique de ses qualités naturelles.

L’assainissement collectif consiste à collecter les eaux usées provenant de plusieurs habitations ainsi que les effluents rejetés par les industries, afin de les diriger vers une station d’épuration. Ces eaux seront alors traitées par différents procédés afin d’éliminer les substances polluantes pouvant causer des dommages à l’environnement.

S’il n’existe pas de système d’assainissement collectif, l’assainissement individuel consiste à diriger les eaux usées produites par une habitation ou un groupe d’habitation vers un dispositif de traitement situé à proximité. Dans la plupart des cas, une fosse septique commence le traitement en retenant les matières solides et en hydrolysant certaines pollutions par fermentation. Le traitement se poursuit lorsque l’eau s’infiltre dans le sol, grâce à l’action des microorganismes.

La pollution peut avoir différentes conséquences sur les milieux aquatiques. Par exemple, les produits phytosanitaires - et particulièrement lorsque les règles d’usages ne sont pas respectées- causent la dispersion de polluants dans l’environnement et peuvent impacter gravement la santé des écosystèmes. Le phénomène d’eutrophisation survient lorsque le milieu aquatique se déséquilibre et dépérit en raison des quantités trop importantes de polluants. Savoir comment ça fonctionne, c’est comprendre comment l’éviter !

Mis à jour le 17/08/2017